[(107|=={107}|?{ ,''})}

Le réchauffement climatique


L’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le phénomène




L’effet de serre : un phénomène naturel

Une partie du rayonnement solaire reçu par la Terre est réfléchie vers l’espace, le reste étant absorbé par l’atmosphère qui en réémet en retour une partie vers le sol et les océans. Ce processus qui reproduit à l’échelle de la planéte le fonctionnement d’une serre, contribue ainsi à réchauffer le climat et à le rendre viable pour les êtres vivants. En effet, sans lui, la température moyenne à la surface de la Terre serait de -18°c contre +15°c actuellement. Cet effet de serre est rendu possible par l’émission et l’accumulation dans l’atmosphère de gaz à effet de serre. Les principaux gaz à effet de serre sont la vapeur d’eau (H20), le dioxyde de carbone (C02), le méthane (CH4), l’ozone (O3) ou encore le protoxyde d’azote (N20).

Le réchauffement climatique : les activités humaines mises en cause

Le dernier rapport du GIEC (Groupe International d’Experts sur le Climat, groupe d’experts indépendants co-lauréat du prix Nobel de la paix en 2007) atteste que la température moyenne à la surface de la terre a augmenté de 0,6°c au cours du XXème siècle. Ce réchauffement s’explique par un effet de serre supplémentaire. Nous y contribuons par nos activités et par les émissions de gaz à effet de serre qui leur sont associées pour une part importante, si ce n’est pour la totalité. D’ici à 2100, les experts prévoient une augmentation de la température moyenne à la surface du globe comprise entre +1,5°c et +6°c soit un réchauffement en moyenne 100 fois plus rapide que tous ceux observés par le passé  ! A titre de comparaison, il y a 10 000 ans, avec seulement 5°c en moins à la surface de la Terre, l’Europe du nord était recouverte d’un épais glacier, le sol français recouvert de toundra et le sahara d’une végétation luxuriante...

Une partie du C02 rejetté chaque année dans le monde provient ainsi :

  • de la combustion d’énergies fossiles liée à la production d’électricité, à l’industrie, au chauffage et à la climatisation des bâtiments ainsi qu’aux transports

  • de la déforestation

  • de l’industrie pétrochimique.

Une part du méthane et du protoxyde d’azote provient du développement des activités agricoles (utilisation d’engrais azotés, culture du riz et digestion des bovins...).

Du réchauffement climatique au changement climatique : les conséquences à prévoir

Les conséquences du réchauffement pourraient être multiples :

  • augmentation des précipitations pluvieuses l’hiver (inondations)

  • amplification des phénomènes extrêmes (tempêtes, cyclones, canicules)

  • fonte des glaciers continentaux et des calottes polaires entraînant une augmentation du niveau général des océans de 4 à 6m (déplacements forcés de populations)

  • érosion générale de la biodiversité

Ces bouleversements pourraient entrainer à leur tour des crises sanitaires, politiques et économiques majeures.

Pourquoi faut-il agir vite ?

La durée de vie des GES dans l’atmosphère allant de cent à plusieurs milliers d’années, si nous voulons limiter l’augmentation des températures à un niveau tolérable pour la survie des écosystèmes, nous devons réduire rapidement le niveau de nos émissions. Nous ne pouvons plus agir sur la réalité du réchauffement mais seulement sur le niveau auquel les températures se stabiliseront. Ce facteur est déterminant puisqu’au-delà d’une certaine température, le réchauffement climatique risque de connaître un réel emballement et s’avérer irréversible.

De combien faut-il réduire nos émissions ?

Les pays industrialisés devront diviser par 4 d’ici à 2050 le niveau de leurs émissions, ce qui induira une véritable révolution de nos modes de production et de consommation.

Documents ci-joints :

  • réfutez les idées reçues sur le changement climatique
  • changement climatique en Arctique : le météorologue Pierre tavernier témoigne
  • une synthèse pour tout savoir sur les derniers travaux du GIEC

Imprimez l'article

Tout savoir sur les changements climatiques : visitez le site de Jean Marc Jancovici http://www.manicore.com/

Simulez les changements climatiques à venir http://climat.meteofrance.com/

Une synthèse des travaux du GIEC http://www.unep.org/PDF/ClimateinPerilFRENCH.pdf



Plan du site          Infos légales          Nos partenaires        Conception : La Compagnie Hyperactive